DATE

PREMIÈRE RENCONTRE :
Le 4 mars 2022, de 10 h à midi
* Les autres dates sont à déterminer lors de la première rencontre.

EN LIGNE

À noter que la première rencontre se fera par visioconférence TEAMS. Les informations pour la connexion seront transmises quelques jours avant aux personnes inscrites. Il est possible que certaines rencontres se tiennent en présence. Le tout sera déterminé avec les participants.

TARIF

499 $ plus taxes
(TPS : 24,95 $ + TVQ : 49,77 $ = 573,72 $)

MODALITÉS D'ANNULATION

Le remboursement du coût d’inscription sera accordé à la réception d’un avis écrit à l’ACCQ transmis par courriel à info@accq.qc.ca cinq (5) jours ouvrables avant le début de l’activité. Dans le cas d’une annulation reçue par courriel après ce délai, le remboursement du coût d’inscription moins des frais administratifs de 50 $ sera accordé au participant. Si le participant ne peut se conformer à cette politique d’annulation, l’Association se verra dans l’obligation de lui facturer la totalité des frais d’inscription. La substitution de participant est acceptée. L’Association se réserve le droit d’annuler l’activité advenant un nombre insuffisant d’inscriptions. Les personnes inscrites seront alors remboursées.

MAXIMUM DE 6 PARTICIPANTS

PROGRAMME

« Le groupe de codéveloppement professionnel, en mettant l’accent sur le partage d’expériences, sur la réflexion individuelle et collective, sur les interactions structurées entre professionnels expérimentés, vise à élargir les capacités d’action et de réflexion de chaque membre du groupe. »

Payette et Champagne (2010)

MISE EN CONTEXTE

L’ACCQ poursuit la mise en place de son programme de formation privilégiant l’apprentissage en communauté de pratique comme dispositif. Depuis les dernières années, une douzaine de groupes ont pu profiter de cette expérience qu’ils ont évaluée de façon très favorable. Considérant les particularités rattachées aux rôles des responsables de la recherche dans les Centres de transfert de technologie (CCTT) et dans les collèges, l’ACCQ propose la mise en place d’un groupe spécifiquement pour les gestionnaires exerçant ce type de fonctions.

L’activité de codéveloppement vise particulièrement à mettre en contact des personnes partageant les mêmes préoccupations au moyen d'activités structurées (maximum de 6 participants). Ce programme de formation ajusté prévoit huit blocs de 3 heures de partage et de recherche de solutions face à des problématiques concrètes vécues au travail par les responsables de la recherche. Il s’inspirera de la démarche de codéveloppement professionnel de Champagne et Payette. Il est construit à partir de l’exercice de validation du projet de référentiel de compétences de l’ACCQ duquel nous avons retenu les trois thématiques suivantes :

1)     Pratique et conduite professionnelles  
2)     Gestion des personnes et des équipes
3)     Approche systémique et écologique du cégep

À partir de cas soumis par chacun des participants, nous analyserons une situation professionnelle. La première rencontre permettra de comprendre les modalités de fonctionnement et l’engagement que demande une telle formule. La dernière rencontre sera réservée à un bilan collectif et à la transférabilité de ce qui s’est construit en cours de démarche, se donnant l’opportunité d’en communiquer les retombées selon la modalité qui conviendra aux participants.

RENCONTRE PRÉALABLE

Une rencontre préparatoire est à prévoir la première journée de l’activité. Une brève présentation de l’approche permettra aux personnes inscrites de découvrir le fonctionnement d’un GCP (modalités, étapes et exigences) et de choisir de s’y engager selon les règles convenues avec le groupe.

MODALITÉS ET DÉROULEMENT

  • Rencontre préparatoire (deux heures)
  • Rencontres d’une durée de trois heures (nombre à déterminer)
    • Accueil
    • Quelques précisions logistiques et éthiques, au besoin
    • Une consultation par demi-journée
  • Dernière rencontre bilan

CONFÉRENCIÈRE

Léane Arsenault est docteure en éducation (D.éd – cheminement changement – gestion et accompagnement.) Elle a occupé des postes en enseignement et en gestion au collégial et à l’université de 1976 à 2014. Conférencière et formatrice, elle s’intéresse aux apprentissages expérientiels et au développement professionnel des personnels de l’éducation au Québec et plus particulièrement, aux retombées des groupes de codéveloppement professionnel comme activités de perfectionnement offertes aux cadres membres de l’ACCQ.